Avion militaire qatari : la direction générale de la douane précise

Suite aux informations circulant sur certains médias portant sur l’atterrissage d’un avion militaire qatari à l’aéroport Djerba-Zarzis chargé d’armes destinées au soutien de milices libyennes, la direction générale de la douane a rendu public un communiqué précisant que ces informations étaient sans fondements.
L’avion militaire sus-cité avait atterri à Djerba-Zarzis lundi 15 avril 2019 pour une escale technique et suite à l’obtention des autorisations nécessaires des autorités de l’aviation civile et militaire. L’avion avait à son bord son équipage composé de 11 militaires et un certains nombre d’éléments de l’armée qatarie.
Selon la déclaration de chargement, fournie aux autorités de l’aéroport l’avion n’avait à son bord aucun matériel militaire et aucun produit ou matériel n’a été débarqué sur le sol de l’aéroport.
L’avion était resté fermé et sous la garde des unités à l’aire de stationnement des avions. Quant à son équipage, après avoir subi les procédures frontalières d’usage a quitté les lieux pour se diriger vers un hôtel à Djerba.
Le 17 avril du mois en cours, l’avion a décollé avec à son bord tout son équipage en direction du Nigéria selon son plan de vol.
La direction générale de la douane a tenu à préciser dans son communiqué que ses services prennent toutes les mesures de prudence et de précaution en ce qui concerne l’entrée ou la sortie des personnes, des biens, des marchandises et des moyens de transport dans les points de passage frontaliers à Ras Jedir et Dhehiba pour garantir la sécurité du pays et sa souveraineté.

Il faut rappeler que c’est la députée nidaïste Lamia Mlayeh qui avait dévoilé  la présence de cet avion et affirmé qu’il était chargé d’armes et de matériel militaire pour soutenir des milices libyennes.
La députée s’est abstenue de citer ses sources se contentant d’affirmer que des parties officielles tunisiennes lui avaient confirmé la présence de cet avion.

Lire aussi
commentaires
Loading...