Reuters : La Compagnie des Phosphates de Gafsa compte 21 mille employés « fantômes »

Une enquête publiée par Reuters a révélé que la Compagnie des Phosphates de Gafsa compte aujourd’hui pas moins de 30 mille employés dont 21 mille employés fantômes. Il s’agit d’employés ayant été recrutés depuis la révolution de 2011 pour réduire le nombre de chômeurs afin de mettre fin aux manifestations déstabilisant la transition vers la démocratie.
Selon la même enquête, ces employés perçoivent des salaires (280 dollars) mais ne travaillent pas. Ils passent la plupart de leur temps dans les cafés de Metlaoui. Toutefois, ces employés n’hésitent pas à demander des augmentations salariales en observant à chaque fois des grèves générales provocant le blocage de la production de phosphate. En effet,  la production de phosphate a diminué de moitié depuis 2011 et les pertes de CPG se sont accumulées avec l’augmentation de la masse salariale.
Le ministre de l’Industrie et de l’Énergie, Slim Feriani, cité dans l’article, a fait savoir que la société dépense environ 70 millions de dollars par an sur un budget annuel de 180 millions de dollars en salaires.
« Les recrutements qui ont eu lieu après la révolution ont eu pour objectif d’acheter la paix sociale mais ont aggravé les souffrances de la société», a-t-il déclaré. « Nous sommes conscients qu’ils ne font rien. »
Il a ajouté que l’entreprise avait perdu près d’un milliard de dollars par an depuis 2011 en raison des perturbations causées par les manifestations. » peut-on lire dans ladite enquête.

Lire aussi
commentaires
Loading...