Rapports gouvernement-Tahya Tounes : Tahri déplore un manque de transparence

C’est en marge du congrès ordinaire de la Fédération Générale de la Culture que le porte-parole de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Sami Tahri, a commenté l’arrivée de Tahya Tounes sur la scène politique. Pour le syndicaliste, qui s’est exprimé ce mercredi 6 mars 2019 sur Shems FM, le Chef du gouvernement a le droit de créer son parti. Néanmoins, il n’offre aucune alternative. « Ces deux dernières années ont montré qu’il y a eu des échecs dans plusieurs domaines », a-t-il assuré.
Dans ce même contexte, le porte-parole de l’UGTT a déploré le manque de transparence en ce qui concerne la création de Tahya Tounes et ses liens avec le gouvernement. « Il y a eu des démentis, mais tout ce qui se passe est indigne d’un pays qui construit sa démocratie. Le Chef du gouvernement peut créer un parti, mais nous sommes loin de la transparence si l’on observe ce qui est en train de se passer », a-t-il expliqué, et d’ajouter : « nous avons suggéré le départ du gouvernement, avec ou sans le parti. Mais nous l’avons fait en prenant en compte l’action gouvernementale et non les appartenances partisanes ».

Lire aussi
commentaires
Loading...