Nouvelle claque pour Nidaa Tounes à l’approche de son premier congrès

La situation se complique encore pour Nidaa Tounes. Alors que le parti, qui peine à se reconstruire, se prépare pour son premier congrès, son conseil régional à Sousse a décidé de boycotter la direction actuelle du mouvement. Dans un communiqué, le conseil a souligné qu’il ne reviendra sur sa décision que lorsque la direction en question, conduite par le controversé Hafedh Caïd Essebsi, change de politique.
Plus encore : le conseil régional de Sousse a décidé de boycotter le congrès du 6 avril 2019. « Nous ne voulons pas être les témoins de la dérive du parti, visant à satisfaire des intérêts personnels au détriment de l’intérêt suprême du parti », lit-on dans le communiqué.
Par ailleurs, le conseil régional de Sousse a appelé à conserver l’adhésion de Ridha Charfeddine, député de Nidaa qui avait décidé de démissionner et du parti et de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). « Nous appelons toutes les bases locales et régionales, les nidaïstes, en Tunisie et à l’étranger, à se rassembler autour du parti », lit-on encore dans le communiqué.

Lire aussi
commentaires
Loading...