Mouled et élections présidentielles : Mohamed Ennaceur appelle à la révision du calendrier

Les citoyens de Kairouan sont toujours en colère suite à l’annonce de la date du premier tour des élections présidentielles qui devrait coïncider avec la Naissance du Prophète (Mouled), soit le 10 novembre 2019. Ce mardi 26 mars 2019, c’est le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) qui a réagi à l’appel au report du scrutin. Mohamed Ennaceur a, en effet, affirmé avoir reçu une correspondance de la part des habitants de Kairouan sur le sujet. Il a, de ce fait, précisé qu’il avait pris contact avec le président de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE), Nabil Baffoun, pour l’inviter à revoir le calendrier électoral.
Pour les habitants de Kairouan, le Mouled est une fête religieuse qui apporte sont lot de retombées économiques positives. De ce fait, pas question d’y toucher même pour les présidentielles. Cependant, il semble que Nabil Baffoun ne souhaite rien entendre. Dans une précédente déclaration accordée à l’agence TAP, le président de l’ISIE a assuré que le calendrier électoral est définitif. Il a, par la suite, souligné que tout se passera bien, que ce soit pour les élections ou pour le Mouled.
Ses déclarations semblent très peu convaincantes au yeux des Kairouanais. Certains partis politiques ont décidé de s’exprimer sur le sujet. Ennahdha, à titre d’exemple, a appelé à la révision du calendrier électoral. Le 10 novembre 2019 sera-t-il maintenu pour les présidentielles ?

Lire aussi
commentaires
Loading...