Mondher Belhaj Ali : « Hafedh Caïd Essebsi doit partir ! »

Intervenant ce dimanche 17 mars 2019 sur Shems Fm, Mondher Belhaj Ali n’est pas allé par quatre chemins : Hafedh Caïd Essebsi, directeur exécutif de Nidaa Tounes, doit quitter le parti. Il a appelé, dans ce contexte, Béji Caïd Essebsi à intervenir en toute urgence en tant que fondateur du parti.
Le dirigeant au sein de Nidaa Tounes est revenu, par ailleurs, sur la démission de Ridha Charfeddine de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et de Nidaa Tounes. Il considère que cette démission résulte des pressions exercées de la part de l’instance politique, dirigée par Hafedh Caïd Essebsi. « L’instance politique ne peut plus exercer depuis juillet 2018. Le bureau politique n’a pas encore accepté la démission de Ridha Charfeddine. De ce fait, le statut de ce dernier reste inchangé au sein du parti », a-t-il expliqué.
Sur le plan juridique, la démission de Charfeddine est inacceptable, d’autant plus que le bloc parlementaire de Nidaa Tounes ne l’a pas encore acceptée non plus. « J’appelle Ridha Charfeddine, et les autres démissionnaires, à revenir sur leurs décisions et à revenir à Nidaa Tounes, c’est valable pour Machrou3 Tounes, Béni Watani, Tounes Awalan. Ceux qui ont rejoint Tahya Tounes sont encore les bienvenus chez eux », a-t-il encore déclaré.

Lire aussi
commentaires
Loading...