Monastir : les hôtels à la recherche de 1000 ouvriers qualifiés

A l’approche de la haute saison, tout se met en branle pour en assurer la réussite et offrir les meilleures conditions d’accueil dans les structures hôtelières.
A Monastir, on commence à prendre les choses au sérieux et l’heure est à la réflexion profonde pour que les unités hôtelières soient prêtes à accueillir le flux de touristes, très important au vu du travail accompli par le ministre en charge du secteur, René Trabelsi, qui ne cache pas son optimisme en plaçant la barre au-delà de toutes les espérances.
En effet, une réunion s’est tenue récemment au siège du gouvernorat au cours de laquelle, le président de la fédération régionale de l’hôtellerie de Monastir, Slim Dimassi a annoncé que les unités hôtelières ont besoin de plus de 1000 ouvriers ou agents tout en précisant que le secteur  et les unités hôtelières touristiques de la région ont besoin de main d’oeuvre qualifiée dans divers domaines. Dans ce contexte, il assure qu’il est possible qu’on procède au recrutement de plus de 1000 personnes, hommes et femmes, pour travailler de manière permanente ou saisonnière et ce en fonction de la spécialité.
pour sa part, fawaz Ben Hlima, commissaire régional au tourisme dans la région, a souligné que le nombre d’hôtels ouverts actuellement est de 15 unités et qu’à compter du mois de mai le reste des unités ouvriront leurs portes et le nombre total atteindra ainsi 32 unités en plus d’un certain nombre d’hôtels en cours d’aménagement et de maintenance.
le commissaire régional ajoutera que la saison 2019 s’annonce très bonne et que les statistiques seraient meilleures que celles de 2018 qui avaient enregistré une augmentation de 19% au niveau des arrivées par rapport à 2014 et de 1,1% par rapport à 2010 qui reste l’année de référence. 

Lire aussi
commentaires
Loading...