Maroc : des enseignants démis de leurs fonctions pour avoir fait grève

En proie à plusieurs mouvements de protestation, les autorités marocaines ont décidé de démettre deux enseignants, ayant incité à faire grève, de leurs fonctions. La décision a été prise par le ministère marocain de l’Éducation, Saïd Amzazi. La grève dure déjà depuis quatre semaines. Les deux enseignants licenciés ont voulu entraîner des stagiaires.
Lors d’une conférence de presse, le ministre marocain a appelé les enseignants grévistes à « arrêter de perturber les cours » et à « reprendre leur travail ». A titre d’information, de nombreux enseignants sont descendus dans les rues afin de protester à Rabat samedi et dimanche derniers. Ils ont appelé à leur intégration dans la fonction publique.
La grève est très mal vue par les autorités. Pour le ministre, faire grève au-delà de quatre semaines est synonyme d’un abandon de poste.

Lire aussi
commentaires
Loading...