Manifestations à Alger: 45 manifestants arrêtés et des dizaines blessés

Des affrontements ayant eu lieu dans la journée du vendredi 01 mars 2019 à Alger, entre des policiers et des manifestants contre une 5e candidature d’Abdelaziz Bouteflika ont fait pas moins 60 blessés dont 50 sécuritaires, ont annoncé les médias algériens officiels.
Selon l’AFP, des manifestants ont été blessés. Certains d’entre eux ont été agressés à coups de matraque et de pierres. Les policiers ont eu recours au gaz lacrymogène pour disperser un groupe d’environ 200 jeunes, manifestant à environ 1,5 km de la présidence de la République.
Selon plusieurs médias dont Reuters, un manifestant âgé de 60 ans est décédé après s’est effondré pendant un mouvement de foule. Les autorités n’ont pas encore confirmé l’information.
Par ailleurs, 45 manifestants ont été interpellés par les policiers.

Lire aussi
commentaires
Loading...