L’IVD se dit victime d’une cyberattaque

L’Instance vérité et Dignité a annoncé dans un communiqué rendu public, dans la soirée de mardi à mercredi 20 mars 2019, avoir été la cible d’une attaque informatique ayant visé son Data centre et ses serveurs.
L’Instance a précisé que quatre applications ont été touchées par cette attaque, ce qui a engendré la disparition de certaines données. Néanmoins, grâce aux efforts des experts en sécurité informatique, l’IVD est parvenue à récupérer les données perdues, qui étaient stockées sur un disque dur externe.
L’Instance de Ben Sedrine a également affirmé qu’elle poursuivra en justice « les auteurs de ce crime », insistant qu’elle continuera à travailler normalement jusqu’au 31 mai 2019.

Lire aussi
commentaires
Loading...