Législatives : Taboubi dévoile les cartes de l’UGTT

Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’UGTT, ne finit pas de souligner, à chaque fois, que la centrale syndicale soutient l’unité nationale au cas où elle est basée sur des convictions et des certitudes dont l’objectif principal est le sauvetage de l’économie nationale et l’amélioration de la vie des citoyens.
Il l’a souligné à l’occasion de la célébration du 63è anniversaire de l’indépendance au palais de Carthage. Taboubi précisera que si, aujourd’hui  on propose l’idée d’une union nationale sur la base de convictions et de critères dont l’objectif principal est le sauvetage de l’économie nationale, l’UGTT sera une force du bien et de soutien pour faire avancer le pays et l’amélioration de la vie des citoyens et la concrétisations des principes pour lesquels la révolution a eu lieu et les jeunes se sont sacrifiés.
Le secrétaire général a ajouté que la centrale syndicale est une institution qui ne cible aucune personne et aucune partie et son seul soucice sont les indicateurs économiques réels que l’Etat présente étant donné que leur impact alourdirait les charges du peuple tunisien.
Commentant les propos du président de la république sur la régression de la production du phosphate, Taboubi a précisé que le chef de l’Etat sait que les ouvriers de la CPG n’ont pas observé de grèves après la révolution et que la production ne s’est pas arrêtée une seule fois. Il sait que les perturbations enregistrées au niveau de la production trouvent leurs origines dans les protestations et les mouvements sociaux en dehors de la société. Ces mouvements revendiquent le développement, la lutte contre la pollution et à protéger l’environnement. Le programme à Gafsa est une question de développement, essentiellement.
Quant à la nature de la participation de l’UGTT aux élections, Noureddine Taboubi n’est pas allé par quatre chemins. Il affirmera que l’UGTT est concerné par les législatives. Nous avons formé des observateurs et des contrôleurs et nous sensibilisons les électeurs à s’inscrire et à aller voter.
Taboubi ne reniera pas la possibilité d’une participation de la centrale syndicale à ces élections soulignant que « chaque chose en son temps ».

Lire aussi
commentaires
Loading...