Le Syndicat général de l’information dénonce une crise à l’ERT

Dans un communiqué rendu public ce samedi 02 mars 2019, le syndicat général de l’information relevant de la centrale Syndicale a considéré que l’Etablissements de la Radio Tunisienne (ERT) connait actuellement une crise interne suite à la démission du PDG et de plusieurs directeurs centraux et régionaux. Il a ajouté que l’exclusion des journalistes et des producteurs de programmes de la prise des décisions de façon participative est également à l’origine de cette même crise.
Le syndicat a dans ce contexte dénoncé la politique d’exclusion et de gel adoptée par les responsables de ladite radio à l’encontre des journalistes et employés. Il a ajouté que ces mêmes responsables tiennent à conclure des contrats avec des collaborateurs externes, chose qui a eu un impact négatif sur le budget de l’institution et sur la gestion de ses ressources humaines et financières.
Le syndicat a appelé à l’accélération de la résolution de la crise et à l’ouverture d’un dialogue sérieux en vue de répondre favorablement aux revendications professionnelles des employés ainsi que pour apaiser le climat social dans l’institution. Il a également appelé à la tenue de façon périodique des réunions de rédaction dans toutes les stations de radios relevant de l’établissement et à l’application des différents accords et conventions signés à cet effet.
Par ailleurs, le syndicat a exprimé son soutien inconditionnel à toutes les formes de militantisme observées par les employés de la radio nationale en signe de protestation contre les pratiques menaçant l’indépendance, l’impartialité et le professionnalisme de cet établissement de service public.

Lire aussi
commentaires
Loading...