Le saviez-vous? Tunuslar, un village turc hissant le drapeau tunisien

Connue sous le nom de la guerre de Crimée, une guerre opposa l’Empire russe à une coalition formée de l’Empire Ottoman, de la France, du Royaume-Uni et du royaume de Sardaigne entre 1853 à 1856. Le roi de la Tunisie à cette époque Ahmed Bey, décida de soutenir l’empire Ottoman en envoyant 20000 militaires à cette guerre (d’autres versions disent 15000). L’objectif du Bey était de montrer sa nouvelle armée aux Français si leurs ambitions persistaient et qu’ils veuillent toujours occuper la Tunisie comme elle l’a fait pour l’Algérie (1830).
Un certain nombre de soldats tunisiens avaient été martyrisés, d’autres sont retournés en Tunisie, mais nombre parmi eux avaient préféré rester en Turquie.
Le Sultan Ottoman leur a attribué un lopin de terre dans la province de Kastamonu (1400 mètres d’altitude, près de la capitale Ankara). Le village est appelé  » Tunuslar » ou village en Tunisie, en hommage à ces soldats.
Aujourd’hui, et à l’entrée du petit village turc de 200 habitants (tous d’origine tunisiennes), le drapeau tunisien flotte à côté du drapeau turc sur une fontaine symbolisant l’amitié Tuniso-turque et le tombeau du Colonel Mohamed Ettounsi, témoins du premier noyau de l’’armée tunisienne moderne.

Lire aussi
commentaires
Loading...