Le propriétaire de l’école de Regueb maintenu en état de liberté !

Le porte-parole du ministère public, du Pôle judiciaire anti-terroriste et du Tribunal de Première Instance de Tunis, Sofiene Sliti, a indiqué ce dimanche 3 mars 2019 que le propriétaire de l’école clandestine de Regueb a été maintenu en état de liberté. Sliti a souligné que cette décision a été prise suite à son audition par le juge d’instructions près le pôle judiciaire anti-terroriste. L’homme fait l’objet d’une enquête pour appartenance à une organisation terroriste. « L’enquête se poursuit », a ajouté Sliti dans une déclaration accordée à l’édition de ce dimanche 3 mars 2019 du quotidien Le Maghreb.
A titre de rappel, la Cour pénale de Regueb a condamné le propriétaire de l’école clandestine, Farouk Zribi, à 1 de prison et à une amende de 240 TND pour mariage illégal. Une décision qui a provoqué l’indignation de l’opinion publique compte tenu des dépassements commis par l’école en question à l’égard d’un bon nombre d’enfants : malnutrition, maltraitance, viol, etc.

Lire aussi
commentaires
Loading...