La moitié des réfugiés dans le monde sont originaires de la région arabe

« La moitié des réfugiés dans le monde sont, désormais, originaires, de la région arabe« , a déclaré, jeudi, à Tunis, le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Abou Al-Ghaït.
Intervenant lors de la réunion ministérielle du conseil économique et social, de la Ligue arabe, Abou Al-Ghaït a ajouté « notre combat contre le terrorisme exige l’accélération de l’action de protection des jeunes contre ce danger à travers l’ancrage des valeurs de tolérance et d’appartenance à leurs patries et à l’humanité en générale ».   Et d’ajouter que « l’investissement le plus important à l’échelle arabe est l’investissement dans le facteur humain à travers les secteurs de l’éducation, la santé et la formation« .
D’après le premier responsable de la Ligue Arabe, la poursuite de l’organisation des sommets de développement après six ans de suspension, prouve que  » les gouvernements arabes sont conscients que les défis réels de la région arabe sont complexes et ne peuvent être relevés que par le biais d’un dispositif de politiques rassemblant les volets politiques, sociaux, économiques et sécuritaires ».  Il est revenu sur la nécessité d’exploiter le grand potentiel des ressources humaines, notamment, en multipliant les initiatives et en encourageant les jeunes à lancer des petits et moyens projets pour la création d’emplois.    « L’éducation revêt aujourd’hui une importance stratégique. Elle constitue le principal défi des sociétés arabes« , a-t-il noté, soulignant l’impératif de miser davantage sur la qualité de l’enseignement, à même de s’adapter avec les besoins du marché du travail. (TAP)

 

Lire aussi
commentaires
Loading...