Journée Internationale de la Femme : encore du pain sur la planche pour une égalité parfaite

La planète fête la Journée Internationale de la Femme ce vendredi 8 mars 2019. Certains pays en ont fait un jour férié, comme en Russie, où le 8 mars de chaque année est un jour de repos, histoire de rappeler la valeur de leurs dames et le combat qu’elles ont mené pour défendre chèrement leurs droits et leurs acquis. La Tunisie n’échappe pas à la règle. Même si ce n’est pas un jour férié, ce 8 mars 2019 est une occasion de rappeler la place importante occupée par nos dames dans la société. Néanmoins, malgré tout les progrès accomplis depuis l’indépendance, il reste du pain sur la planche pour voir, enfin, les libertés et les droits des femmes respectés dans la pratique. Il suffit de voir, à titre d’exemple, la représentativité de la gent féminine dans la sphère politique. Leur présence est très faible, que ce soit au niveau du gouvernement ou des autres institutions de la République. Les dernières élections des membres du conseil de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) témoignent de cette inégalité persistante.
Cependant, nos femmes sont davantage présentes dans d’autres métiers, à l’instar de la médecine. Mais il est grand temps de leur permettre, enfin, d’accéder à des postes de décideurs. Nous approchons des élections législative et présidentielle. Pourquoi pas une femme pour présider la Tunisie ? Pourquoi pas une femme pour présider l’Assemblée des Représentants du Peuple ?
Il faut rappeler, par ailleurs, que la place de la femme tunisienne est admirée par le monde entier, même si certains pays obscurantistes voient d’un très mauvais œil ces progrès. En matière d’égalité, notre pays a réussi à entrer dans la cour des grands, faisant même mieux que certains pays occidentaux à l’instar de la France, notamment en matière d’égalité salariale. C’est une fierté, certes, mais il reste encore du pain sur la planche.
Nul besoin d’un 8 mars ou d’un 13 août pour célébrer nos femmes. Chaque journée doit être, en effet, une occasion de le faire.

Lire aussi
commentaires
Loading...