Islamophobie : incendie criminel dans une mosquée en Californie

Un incendie criminel a visé le centre Islamique d’Escondido à San Diego, en Californie, tard dans la nuit du dimanche 24 mars 2019. C’est ce qu’ont indiqué ce mardi 26 mars 2019 plusieurs sources étrangères concordantes.
L’hypothèse d’un incendie criminel est presque certaine. Il s’agit même d’un acte haineux et islamophobe. De fait, selon la police locale, une note faisant référence au bain de sang de l’attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande du 15 mars a été laissée sur l’allée de la mosquée par les auteurs de l’incendie.
Aucune perte humaine n’est pas déplorer. Les dégâts matériels, pour leur part, étaient limités puisque les 7 personnes présentes sur les lieux au moment où l’incendie s’était déclaré ont réagi rapidement.
Dans ce contexte électrique, le lieutenant de la police Chris Lick a déclaré à la presse que « tout le monde doit rester absolument vigilant et attentif sur les lieux de culte ». « Si des gens qui ne sont pas supposés être sur les lui, appelez-nous s’il vous plaît », a-t-il déclaré. La sécurité, soulignons-le, a été renforcée autour du lieu de culte.
A titre de rappel, l’attaque terroriste en Nouvelle-Zélande a coûté la vie à 50 personnes, dont des enfants. Menée par un terroriste australien d’extrême droite, l’attaque a visé deux mosquées. Le plus étonnant, c’est que la vidéo du massacre a été diffusée en plein direct sur Facebook. Elle a duré 17 minutes, sans la moindre réaction du réseau social de Mark Zuckerberg qui s’est contenté, après le drame, de publier de fades excuses.

Lire aussi
commentaires
Loading...