« Gilets jaunes » : Fouquet’s, Longchamp, Zara… Les enseignes des Champs-Elysées pillées et incendiées

Les 1500 casseurs présents dans la capitale se sont une nouvelle fois servis des «gilets jaunes» comme de «boucliers humains» pour piller les commerces, incendier des bâtiments et harceler des policiers et gendarmes pourtant prévenus et déployés en nombre. La capitale a renoué avec ce mauvais parfum de décembre.
Plusieurs boutiques et établissements emblématiques de l’avenue ont été endommagés, ce samedi, lors d’impressionnantes scènes de casse.
« La plus belle avenue du monde » est actuellement méconnaissable. Boutiques et établissements emblématiques  des Champs-Elysées, comme la brasserie Fouquet’s, ont été endommagés. La 18e journée de mobilisation des « gilets jaunes », de ce samedi 16 mars a été marquée par des affrontements continus entre manifestants et policiers appelés à courir d’un bout à l’autre de la grande avenue parisienne pour contrecarrer la violence désastreuse des casseurs du samedi.
La façade de Longchamp, Grande boutique parisienne spécialiste de la maroquinerie haut de gamme, a été la proie des flammes, de même que plusieurs véhicules stationnés dans les rues environnantes.
Ce samedi les Gilets jaunes étaient venus pour détruire tous les signes d’une certaine bourgeoisie dont les Champs en sont le reflet.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...