Ghannouchi ne briguerait pas un nouveau mandant à la tête d’Ennahdha

Rached Ghannouchi ne serait pas candidat à sa propre succession à l’occasion du 11ème congrès d’Ennahdha. C’est ce qu’a déclaré le dirigeant au sein du parti Abdelhamid Jelassi, au micro de Mosaïque FM ce jeudi 7 mars 2019. C’est le règlement intérieur du parti qui stipule cette règle : le président d’Ennahdha ne peut pas briguer au-delà de 2 mandats. D’ailleurs, cette modification a été apportée à l’occasion du 9ème congrès d’Ennahdha. Il s’agit, selon Jelassi, d’assurer l’alternance à la tête du parti.
Qui va, dans ce cas, prendre la relève à la tête d’Ennahdha ? Le parti, rappelons-le, semble en proie à des tensions internes sans précédent. Des tensions qui demeurent néanmoins bien dissimulées. Elles ont été exposées à la lumière du jour notamment depuis les sorties médiatiques de Lotfi Zitoun, l’un des ténors du parti, qui a ouvertement critiqué l’utilisation de la religion à des fins politiques.

Lire aussi
commentaires
Loading...