Ennahdha à la rescousse de Mourou

Le vice president de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) et vice president du mouvement Ennahdha, Abdelfattah Mourou, a fait ces dernier jours l’objet de spéculations diverses, de part et d’autre. Au début une rumeur, qui a été vite démentie, sur la démission de ce dernier de son poste de vice-président du parlement. Ensuite, c’est les allégations de la députée du « Courant Démocratique » Samia Abbou qui l’a accusé de « partialité envers le mouvement Ennahdha et de répandre la dissémination parmi les tunisiens ». C’est pourquoi son mouvement, Ennahdha, a jugé opportun, voire même judicieux de venir à la rescousse de son vice-président et de défendre son image à travers un communiqué rendu public aujourd’hui, suite à la réunion du bureau exécutif du mouvement. Ne tarissant pas d’éloges envers Mourou, le bureau exécutif indique dans son communiqué que ces campagnes de dénigrement envers un militant « réputé pour sa modestie, son ouverture et sa modération » ne pourront que renforcer son « abnégation à faire son devoir national, parlementaire et social. Une réaction pour le moins bizarre, provenant d’un parti réputé plus tôt par son sens du calcul, son habileté et qui ne se fourre pas le nez dans des polémiques inutiles. D’autant plus que cela devient coutumier pour Samia Abbou de s’adresser, avec un ton qui frôle parfois l’insolence, aux hommes politiques de tous bords. On peut même dire que Mme Abbou a épargné Abdelfattah Mourou du registre lexical, cher à son cœur. Pourtant Ennahdha a réagi.

Un signe de faiblesse diront les uns, convaincus que les tracas dans lesquels elle se trouve, suite aux accusations d’implication dans l’affaire de la structure clandestine et l’assassinat de Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, l’ont fragilisé. Une réaction normale, diront les autres, provenant d’un parti qui se porte à la défense de ses cadres et militants.

En tout état de cause, le communiqué d’Ennahdha, bien que ses concepteurs lui ont apporté un petit coup de lifting en introduisant d’autres sujets à l’instar de celui relatif au renforcement de la democratie locale, n’est pas convaincant.

Lire aussi
commentaires
Loading...