Émigration clandestine: Une prof de sport et son frère meurent en Méditerranée

Les Mahdois sont encore sous le choc suite au tragique naufrage du bateau des migrants au large de Mahdia, qui a coûté la vie à 10 personnes dont un enfant de 4 ans, toutes originaires de la région.
Dans l’après-midi de dimanche, le cadavre de Ons Zaouali, 26 ans, professeure de sport de formation, et au chômage depuis quelques temps, a été repêché par la marine tunisienne.
En tentant de rejoindre les côtes italiennes, Ons et son frère ont perdu la vie: une double douleur pour la famille.
Contrairement à certaines informations relayées dans certains médias et sur les réseaux sociaux, selon lesquelles la victime aurait tenté d’émigrer clandestinement pour se soigner d’un cancer, une source proche de la famille a affirmé à Réalités Online, que la victime n’était pas atteinte d’un cancer et qu’elle avait fait une simple intervention sur la thyroïde.
D’après la même source, les victimes de ce drame sont tous du même quartier: des jeunes désabusés, fatigués d’attendre les retombées économiques d’une révolution et ses promesses.

Lire aussi
commentaires
Loading...