Élèves abusés sexuellement à Sfax : l’instituteur commettait ses actes dans sa voiture

Le porte-parole des tribunaux de Sfax, Mourad Turki, a fourni de nouveaux éléments d’informations sur l’instituteur ayant violé ses élèves à Sfax. Dans une déclaration accordée à l’agence TAP ce jeudi 14 mars 2019, il a précisé que l’homme commettait ses actes abominables non seulement chez lui pendant les cours particuliers, mais également dans sa voiture personnelle.
Le nombre de victimes, poursuit-il, risque d’être revu à la hausse au fur et à mesure que les investigations avancent et portent sur des personnes qui n’ont pas encore été auditionnées.
« Tous les intervenants travaillent afin d’assurer le soutien psychologique nécessaire au profit des victimes. Le délit de harcèlement sexuel perpétré à l’encontre d’un enfant est puni d’une peine de prison de 2 ans et d’une amende de 5000 TND », a-t-il expliqué. Concernant le viol, le porte-parole des tribunaux de Sfax précisé que la peine de prison varie entre 12 et 20 ans. Néanmoins, il n’y a pas de peine capitale, et ce conformément à une révision de la loi opérée en 2017.
A titre de rappel, un instituteur a été arrêté pour avoir harcelé sexuellement et abusé plus d’une quinzaine de ses élèves, sous la menace et le chantage, à Sfax. L’alerte a été lancée par un parent qui a été alarmé par l’état psychologique de son enfant.

Lire aussi
commentaires
Loading...