Drame de la Rabta: on ignore toujours les causes du décès des nouveau-nés

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook ce vendredi 29 mars 2019, le Professeur Mohamed Douagi, Chef de service de réanimation Néonatale, à l’hôpital militaire de Tunis et président de la commission d’enquête sur le décès des nouveau-nés, à La Rabta, a affirmé que les activités de cette commission se poursuivent dans de bonnes conditions et que les enquêtes et les analyses demandent davantage de temps en vue de déterminer les causes réelles du décès.
Il a ajouté que la commission s’engage à continuer à travailler dans la transparence et l’indépendance totale en vue de déterminer les circonstances de ce drame et à rendre publics les résultats définitif dans les délais.

Lire aussi
commentaires
Loading...