Des mouvements anarchiques à l’origine de l’arrêt de la production de Phosphate

Le secrétaire général adjoint de l’Union Générale Tunisienne du Travail, Sami Tahri, a affirmé ce mercredi 06 mars 2019 que la centrale syndicale n’a rien à voir avec les mouvements de protestation observés actuellement par des employés de la compagnie de Phosphate de Gafsa, ayant entraîné la suspension de la production.
Sami Tahri, qui s’exprimait au micro de Mosaïque Fm, a dans ce contexte affirmé que ces mouvements sont anarchiques et portent atteinte aux employés des mines ajoutant que des mesures urgentes devraient être prises en vue d’éviter les  importantes pertes subies par l’Etat en raison de l’arrêt de la production.

Lire aussi
commentaires
Loading...