Corruption: mandats de dépôt contre deux cadres à Jendouba

Le juge d’instruction près le tribunal de première instance à Jendouba, a émis mercredi 06 mars 2019 deux mandats de dépôt à l’encontre de deux hauts fonctionnaires publics pour leur implication dans une affaire de corruption. Selon les premiers éléments rapportés par l’agence TAP, citant une source judiciaire, il s’agit du directeur régional adjoint chargé de l’équipement, et de l’habitat et d’un technicien supérieur chargé du contrôle des projets à la délégation régionale de l’éducation de Jendouba.
Selon la même source, ces deux cadres sont impliqués dans une affaire de corruption relative à des marchés publics relevant de la délégation régionale de l’éducation à Jendouba conclus, en 2015, 2016 et 2017. En effet, l’un des délégués de la présidence du gouvernement au sien de la cour des comptes, avait porté plainte au début du mois de février dernier, auprès du procureur de la République près le tribunal de première instance, pour soupçons de corruption. Documents à l’appui, le plaignant a expliqué, que les responsables des projets entamés dans la région entre 2015 et 2017, n’avaient pas achevé les travaux demandés conformément aux cahiers des charges. 9 responsables devraient être auditionnés dans le cadre de cette affaire.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...