Chahed appelé à s’expliquer devant le parlement

Le bloc démocratique à l’Assemblée des Représentants du Peuple a invité le président de l’Assemblée, Mohamed Ennaceur, a programmer, d’urgence, une plénière qui sera consacrée à débattre avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed, sur la crise économique et sociale du pays. Dans un communiqué publié par le bloc, on indique que la dégradation de la situation économique a impacté sur le pouvoir d’achat et la vie du citoyen. Une situation qui s’est notamment accentuée par la majoration du taux directeur de la banque centrale de Tunisie.
Rappelons que cette majoration du taux directeur a été rapportée par le gouverneur de la banque centrale à « l’échec des choix et des politiques gouvernementaux », une certaine manière de faire porter le chapeau à Youssef Chahed qui, il faut le reconnaître, n’a pas réussi à redresser une situation qui ne cesse d’empirer, jour après jour.
Aux promesses annoncées par Chahed, lors de son discours d’intronisation en 2016, les spécialistes opposent un scepticisme accusateur. Le chef du gouvernement actuel a bénéficié, contrairement à ses prédécesseurs de la stabilité gouvernementale souhaitée pour permettre d’entamer des réformes. Or, force est de croire que, non seulement il semble en train de faire du sur place, mais il n’a pas réussi à stopper l’hémorragie et à mettre un terme à la dégringolade économico-sociale.
Pire, Chahed qui affiche manifestement des ambitions, semble prêt à céder du lest à ceux qui pourront compromettre ses projet, en l’occurrence, les syndicats et les mouvement sociaux, quitte à faire des engagements qu’il est pertinemment certain qu’il ne pourra jamais honorer dans l’état actuel des choses et la condition sine qua none pour le faire est le recours à encore plus d’endettement.
Youssef Chahed devra certainement rendre des comptes au peuple sur la manière avec laquelle il a gouverné, sur le bilan de deux ans et demi à la tête du gouvernement et sur les indicateurs catastrophiques qu’il a laissé derrière lui.
Seulement, c’est un discours de spécialistes que le peuple a besoin d’écouter pas celui de politiciens dont le seul souci est de rétrécir la marge de popularité de Youssef Chahed et d’éliminer, dès maintenant, un potentiel concurrent sérieux

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...