Césarienne sans « électricité » à Sousse: les détails

Le directeur général de l’hôpital Farhat HAched à Sousse Lotfi Boughamoura est revenu ce mercredi 06 mars 2019 sur les informations circulant sur certains médias selon lesquelles une médecin aurait été sanctionnée par la direction de l’hôpital pour avoir achevé une opération césarienne suite à une coupure de l’électricité au niveau du bloc opératoire. Le directeur de l’hôpital a dans ce contexte affirmé que ces informations n’ont aucun fondement ajoutant que les faits remontent à 2014.
Le responsable qui s’exprimait lors d’une déclaration accordée à Shems Fm ce matin, a ajouté que le médecin n’a pas été suspendue de ses fonctions comme laissent croire certaines sources. D’ailleurs, aucune mesure administrative n’a été prise à son encontre. En effet, elle exerce toujours son travail de façon ordinaire audit hôpital.
Il a par ailleurs précisé que le médecin avait décidé, suite à la coupure de l’électricité, d’achever l’opération en vue de sauver la maman et son nourrisson rappelant que les équipements médicaux de l’hôpital sont reliés à des batteries. Il a remercié le médecin pour les efforts fournis ajoutant que la Tunisie dispose de médecins qualifiés en mesure de travailler dans les conditions les plus difficiles.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...