Attaque terroriste en Nouvelle-Zélande : le bilan s’alourdit, la Première ministre au chevet des Musulmans

Le bilan de l’attaque terroriste ayant ciblé deux mosquées en Nouvelle-Zélande s’est alourdi. On compte, désormais, 50 morts. Un grand élan de solidarité a été observé dans le monde entier après cette tragédie. Ce dimanche 17 mars 2019, plusieurs néo-zélandais ont rendu hommage aux victimes. Depuis l’attentat vendredi 15 mars, des fleurs ont été déposées et le recueillement était de mise.
La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, s’est rendue auprès de la communauté musulmane et des familles des victimes pour leur apporter son soutien. C’est avec une grande émotion qu’elle a présenté ses condoléances aux familles ce dimanche.
L’attaque terroriste a été condamnée de toute part. La Tunisie a dénoncé cet acte ignoble, tout en présentant ses condoléances aux familles. A Paris, les lumières de la Tour Eiffel ont été éteintes pour rendre hommage aux âmes de victimes.
A titre de rappel, le terroriste à l’origine de l’attaque est un extrémiste australien, âgé de 28 ans. Il est la seule personne impliquée selon la police. Les autres suspects interpellés ont été relâchés. L’homme va comparaître devant la Justice en avril prochain. Fait surprenant, soulignons-le : il avait diffusé en direct la vidéo du massacre su Facebook. Pourtant, la séquence sanglante n’a pas été censurée par le réseau social qui a fait l’objet de nombreuses critiques.

Lire aussi
commentaires
Loading...