Après sa sortie de la liste des paradis fiscaux, la Tunisie quitterait la liste noire du GAFI

On reprend des couleurs en Tunisie et un brin d’optimisme, les choses s’orientant vers le mieux.
En effet la sortie de la Tunisie  de la liste grise de l’UE sur des paradis fiscaux, le ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, Zied Laadhari ne cache pas son optimisme de voir notre pays quitter la liste noire du GAFI sur la transparence financière dans les mois à venir.
Le ministre souligne dans ce contexte, que la Tunisie ne fait pas qu’essayer d’éviter les mauvais ratings, elle agit, beaucoup plus, surtout au cours de la période à venir, à améliorer son image au plan international pour attirer le maximum d’investissements et l’entrée dans une étape de compétitivité.
« Nous avons un grand travail à accomplir aujourd’hui et beaucoup plus de concentration sur l’attractivité. Après un travail méthodique au cours de l’année passée, nous avons réussi à gagner huit places dans le classement mondial des affaires réalisé par Doing Busines« , précise le ministre qui ajoute qu' »il ne suffit pas d’œuvrer à éviter à ce que la Tunisie soit classée dans des listes noires, il nous faut agir pour mieux avancer car nous sommes confrontés à une rude concurrence au plan international« 

Lire aussi
commentaires
Loading...