Algérie : le Général-Major Gaïd Salah appelle à la destitution d’Abdelaziz Bouteflika

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, semble de plus en plus isolé. Ce mardi 26 mars 2019, c’est le Général-Major Ahmed Gaïd Salah qui a appelé à son départ. Dans ce contexte, il a appelé à l’application de l’article 102 de la Constitution algérienne, stipulant que le président de la République doit être destitué s’il est incapable d’exercer ses fonctions en raison d’une maladie grave durable.
Pour le Général-Major, la révolte du peuple algérien, aussi pacifique soit-elle, risque d’être exploitée pour déstabiliser le pays. « L’intérêt suprême de la nation doit être privilégié. Il faut une solution dans le cadre constitutionnel », a-t-il ajouté.
Il est impératif, selon lui, de sortir de la crise et de répondre aux « revendications légitimes du peuple algérien ». Les dispositions de la Constitution doivent, de ce fait, être respectées, tout en garantissant la souveraineté de l’Etat.

Lire aussi
commentaires
Loading...