A cause de Bouteflika : l’hôpital de Genève en état d’alerte

L’hôpital universitaire de Genève (HUG) a reçu des milliers d’appels téléphoniques pour s’enquérir de l’état de santé du président Bouteflika qui séjourne dans cette institution depuis deux semaines, ce qui a poussé les responsables de l’institution à décréter l’état d’urgence.
« La Tribune de Genève » a souligné, citant le porte parole des hôpitaux de Genève, que le serveur téléphonique qui recevait d’habitude en moyenne 3000 appels par jour reçoit désormais le double et accueille un nombre important de communications., Le responsable précise, selon le journal, que la plupart des appels proviennent d’Algérie et c’est ce qui a poussé la direction de l’hôpital à renforcer les capacités du serveur pour supporter tous ces appels.
Par ailleurs, des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des communications d’algériens prenant des nouvelles du chef de l’Etat algérien et d’autres demandant de manière sarcastique aux responsables de l’hôpital d’arrêter les soins pour sauver le peuple algérien.

Lire aussi
commentaires
Loading...