Xylella Fastidiosa : un virus qui menacerait nos cultures oléicoles

Suite aux rumeurs relatives à la prolifération du virus « Xylella Fastidiosa » en Tunisie, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des Ressources Hydrauliques, Samir Taïeb, a régi ce mardi 26 février 2019 dans une déclaration sur Jawhara FM. Le virus, soulignons-nous, menacerait les cultures oléicoles.
« Le virus ne s’est pas propagé en Tunisie. Il ne s’y trouve même pas. Il a plutôt touché la rive Nord de la Méditerranée », a-t-il déclaré en marge de l’ouverture de la 23ème conférence sur la commission régionale africaine, relevant de l’Organisation Mondiale de la santé animale, ajoutant que les services du ministère de l’Agriculture sont prêts à toute éventualité.
Au sujet des épidémies animales, Samir Taïeb a souligné l’importance d’une coopération à l’échelle internationale pour y faire face. De fait, ces maladies se prolifèrent rapidement via les frontières.
A titre d’information, le virus Xylella Fastidiosa a touché les cultures oléicoles de la rive Nord de la Méditerranée. La réaction du ministère de l’Agriculture a été critiquée par l’Union Tunisienne d’Agriculture et de la Pêche (UTAP), qui la juge « molle ». De fait, l’organisation nationale considère que le ministère a mal évalué le danger et et qu’il a mal estimé l’ampleur de la catastrophe.

Lire aussi
commentaires
Loading...