Walid Zarrouk condamné à deux ans de prison pour escroquerie

La chambre pénale près le tribunal de première instance à Tunis a condamné le syndicaliste sécuritaire, Walid Zarrouk à deux ans de prison pour arnaque et escroquerie.
En effet, un investisseur tunisien a porté plainte contre le syndicaliste sécuritaire, l’accusant d’arnaque, escroquerie et chantage. Le plaignant a indiqué qu’il souhaitait investir dans le domaine touristique, en particulier dans l’hôtellerie. L’inculpé lui aurait proposé qu’il pouvait l’aider à acheter un hôtel à Gammarth, prétendant qu’il connait des hauts responsables qui pourraient lui faciliter les procédures de l’achat de cet hôtel. Néanmoins, l’accusé aurait pris cet argent pour lui-même sans réaliser les fins de l’homme d’affaires, ce qui a poussé ce dernier à poursuivre le sécuritaire controversé en justice.

Lire aussi
commentaires
Loading...