Un centre pour chiens errants à La Marsa : assez pour mettre fin à l’abattage barbare ?

Le dossier de l’abattage des chiens suscite une grande polémique dans plusieurs communes de Tunisie. A La Marsa, dans la banlieue Nord de Tunis, la municipalité a décidé de créer un centre spécial où les chiens errants seront abrités, vaccinés et stérilisés. Ce devrait être chose faite cette année selon une publication Facebook de la commune.
D’après la même source, le centre sera installé à Gammarth, en collaboration avec les communes de Sidi Bou Saïd et de Carthage. Dans ce même contexte, la municipalité marsoise a signé une convention avec l’Institut Pasteur afin de lutter contre la rage animale et humaine.
Il était temps de prendre une telle décision face à un phénomène qui dure depuis des années et qui a coûté la vie à de nombreux chiens. Ces derniers sont parfois abattus dans des conditions inhumaines, laissés pour morts et rendant leur dernier souffle après de longues minutes d’agonie.
Si certains citoyens ont salué la décision de la municipalité, d’autres se sont montrés plus sceptiques. Sur la page Facebook de la commune, certains internautes ont dénoncé la poursuite de l’abattage des chiens errants. Dans tous les cas, vivement ce nouveau centre. Va-t-il, enfin, permettre de mettre fin à ces pratiques barbares ?

Lire aussi
commentaires
Loading...