Tunisie: Lancement de la 1e application mobile de gestion du cabinet médical

MEDWIN, le logiciel fétiche des médecins tunisiens, qui équipe la moitié des cabinets privés, vient de se doter de son complément pour Smartphone, désigné par «MEDWIN MOBILE», qui permettra à nos praticiens d’emporter leurs fichiers médicaux partout avec eux.
La distribution effective de l’application tant attendue, se fera début mars 2019, c’est ce que vient d’annoncer la société éditrice l’ES.I.B-SOFT lors des « 12èmes JOURNEES MEDICALES PORTES OUVERTES DE MONASTIR ». Pour rappel, MEDWIN équipe suivant ses différentes versions plus de 3500 cabinet médical, en Tunisie, mais aussi au Maghreb et en Afrique francophone.
C’est d’ailleurs grâce à MEDWIN, qui a ouvert la voie aux échanges numériques des données médicales, et établi ainsi, de fait « un standard » national, que l’adhésion des médecins libéraux à la CNAM a pu être aussi massive, ce qui a fait bénéficier la CNAM d’un gain inestimable en personnel et en temps de saisie, car, on estime que depuis 2009, plus de 300 000 bordereaux numériques ont ainsi pu être échangés avec ses services Cerise sur le gâteau, MEDWIN est distribué à des tarifs jugés dérisoires, et surtout, sans aucun frais d’abonnement annuel supplémentaire.
Comment l’ES.I. B-SOFT a–t-elle pu réaliser cette prouesse et financer cet effort que d’aucun jugerait d’utilité publique ? Pour nous éclairer sur le sujet, nous avons contacté Dr Mounir JERBI concepteur de MEDWIN et premier responsable à l’ES.I.B-SOFT, qui nous a fourni les précisions suivantes : « … pour résoudre cet épineuse problématique financière, nous avons dû recourir à un schémas de financement original, consistant en l’établissement de partenariats qu’on peut qualifier de « gagnant-gagnant » avec des sociétés financières ou pharmaceutiques, à l’instar de l’ATB, MAC-sa, MEDIS, NEAPOLIS PHARMA, OPALIA PHARMA, ADWYA, PHILADELPHIA PHARMA, VITAL…Ce partenariat a permis, d’un coté, à ces sociétés de disposer d’un outil de communication innovant, pour annoncer les lancements de leurs nouveaux produits, l’organisation de leurs évènements scientifiques ou tout simplement pour faire des rappels… et ainsi, réaliser des économies substantielles en frais courrier et de communication, et de l’autre, de rendre MEDWIN plus accessible aux médecins en rabaissant significativement ses tarifs et en offrant gratuitement la maintenance annuelle… Il faut savoir que dans les pays où une CNAM a été instaurée (France, Belgique…) la collecte des données pour l’assurance maladie est rémunérée aux éditeurs de logiciels informatiques par des subsides publics annuels conséquents … ».
Le succès de MEDWIN a aussi dépassé nos frontières, puisque de nombreux médecins l’utilisent ailleurs qu’en Tunisie, et ceci malgré l’absence de toute action visant à le développer à l’export, car, toujours selon Dr JERBI : « … pour s’exporter, il faut une infrastructure adaptée, des investissements à long terme ou des alliances stratégiques que nous n’avons pas contractées pour le moment… Mais cela n’empêche, nous avons été approchés dernièrement par 2 grands groupes de l’e-santé, dont le géant Allemand CGM (Compugroup Médical) en vue d’une éventuelle collaboration ou participation au capital…Mais pour nous, l’aventure MEDWIN est avant tout une passion, partagée aussi, avec un noyau très fidèle de médecins utilisateurs, « nos béta testeurs », répartis sur tout le pays et qui ne ménagent aucun effort pour que « leur » MEDWIN reste toujours le meilleur…ainsi, ce qui nous intéresse le plus, c’est la pérennité de la solution et sa continuité, pour rester toujours fidèles aux attentes de nos milliers d’utilisateurs…».
De son côté, interrogé sur les aspects techniques de la solution, Mr Salah KHAMMOUGA, directeur technique de l’ES.I.B-SOFT nous a précisé « … pour exploiter «MEDWIN MOBILE», il suffira après son installation, de synchroniser son Smartphone avec MEDWIN5 pour PC grâce au câble USB… ainsi, les médecins pourront consulter leurs bases de données médicales partout, en particulier lors des visites à domicile, ou à la clinique… L’application permet aussi de saisir des observations en cours de consultation pour les insérer plus tard dans la base principale du PC… « MEDWIN MOBILE » est compatible avec tous les modèles de Smartphone ou de tablettes équipés des version 6 ou supérieures d’ANDROID.
Sur le plan performance, nous conseillons des terminaux équipés d’une mémoire vive (ou RAM) de 2 Go ou plus, avec un écran de 5’’ ou mieux 6’’ ou supérieur, pour un meilleur confort d’utilisation… » et d’ajouter « … Pour assister nos nombreux utilisateurs dans cette opération, nous avons prévu de faire à la demande l’installation et la mise à jour par nos conseillers techniques, au cabinet de chaque médecin qui le désire, gratuitement, hors frais de déplacement qui seront symboliques et unifiés pour toute la Tunisie quel que soit la distance… ».
Les utilisateurs intéressés peuvent contacter la HOTLINE de MEDWIN habituelle, pour réserver leur rendez-vous… ». Interrogé sur les perspectives futures, surtout en ce qui concerne l’intégration de la fameuse carte numérique de la CNAM dans MEDWIN, Mr KHAMMOUGA nous a répondu «…en l’état actuel, il n’y a rien de concret pour nous, la logique voudrait que la CNAM s’y prennes à temps pour faire intégrer son nouveau système dans les solutions utilisées par les médecins conventionnés, et en premier MEDWIN, pour éviter un éventuel « rejet » néfaste pour la poursuite du projet…Une collaboration transparente et efficace doit être de mise avec les éditeurs de logiciels, sinon les délais annoncés dans la presse (démarrage effectif des consultations avec la nouvelle carte au plus tard en novembre 2019) ne pourront jamais être respectés, car équiper, former et surtout intégrer dans la nouvelle plate-forme plus de 8500 cabinets du secteur privé répartis de Bizerte à Tataouine n’est pas une mince affaire…». Bienvenu donc, au nouveau-né « MEDWIN MOBILE », encore un acquis de taille pour la médecine privée tunisienne qui ne cesse de nous honorer.

D’Après Communiqué 

Lire aussi
commentaires
Loading...