Tunisie-Algérie: 61e anniversaire du massacre de Sakiet Sidi Youssef

Il y a 61 ans jour pour jour, le sang des frères algériens s’est mêlé à celui des Tunisiens sous les bombes de l’aviation française, qui avait bombardé le village frontalier tunisien de Sakiet Sidi Youssef, faisant plus de 70 morts dont 12 enfants et une centaine de blessés parmi la population civile.
Le 8 février 1958, en pleine guerre d’Algérie, l’aviation française qui avait l’idée de poursuivre les combattants algériens, jusqu’en territoire tunisien, a commis un massacre, qui n’a fait qu’affermir les liens de fraternité et de solidarité entre les deux peuples frères.
Depuis ce massacre, Tunisiens et Algériens commémorent le drame. Chaque année, une programmation exceptionnelle et variée, liée au souvenir de cet événement et aux problèmes actuels de ces territoires, est mise en place au gouvernorat du Kef. La commémoration comportera  des événements mémoriels et des activités festives, culturelles et sportives, dans ces territoires qui furent meurtris par la guerre et qui aujourd’hui sont meurtris par la crise économique.
Ce vendredi 08 février 2019, une délégation de hauts responsables algériens et une délégation ministérielle tunisienne se rendra à Sakiet Sidi Youssef pour l’étude des projets de développement communs, et de coopération économique visant le développement de cette région frontalière et l’amélioration des conditions de vie de ses habitants.
La journée d’aujourd’hui sera marquée aussi par un événement de valeur, le rattachement de Sakiet au réseau de gaz algérien. Une décision prise par les frères algériens pour permettre aux habitants de Sakiet de se chauffer par cette vague intense de froid. Un geste à saluer.

Lire aussi
commentaires
Loading...