Tunisie: 116 882 journées de travail perdues à cause des grèves

Il ne se passe presque pas une semaine sans qu’un secteur économique ne soit touché par une grève.
En l’intervalle de 8 années, le nombre des journées de travail perdues en raison des grèves, a connu une augmentation spectaculaire, ce qui freine la relance l’économie nationale. Selon un rapport du ministère des Affaires sociales, le nombre des journées de travail perdues dans le secteur public reste tout de même élevé même si il a connu, en 2018, une baisse de 19% en comparaison avec l’année 2017.
En effet, ces grèves ont causé 116 882 jours de travail perdus en 2018 contre 144 546 jours perdus en 2017. Pour ce qui est du nombre des jours de travail perdus dans le secteur public, il a connu une certaine stabilité soit 248 grèves en 2017 contre 247 en 2018. Néanmoins, le nombre des institutions et des entreprises touchées par la grève a augmenté de 171 en 2017 à 179 entreprises en 2018.

Lire aussi
commentaires
Loading...