Supercoupe tunisienne : la justice entre en jeu

Oravi World, société organisatrice de la Supercoupe tunisienne a engagé une procédure en justice à l’encontre d’un journaliste français qui avait prétendu qu’il s’agissait d’une société fictive et qu’elle ne disposait pas de registre de commerce et qu’elle n’avait aucune existence au Qatar.
La société a assuré sur son compte Twitter qu’elle allait poursuivre judiciairement toute tentative de porter atteinte à sa notoriété ou à son image.
Rappelons que cette société avait signé récemment un contrat avec la FTF pour l’organisation de la Supercoupe tunisienne.

Lire aussi
commentaires
Loading...