Seuil électoral : pas de compromis!

La commission des compromis à l’ARP n’est pas parvenue à un accord sur la question du seuil électoral ni sur le reste électoral et son mode de calcul, selon ce qu’a déclaré son président Chaker Ayadi.
Ce dernier a, toutefois fait savoir qu’il a été décidé de poursuivre cette réunion aujourd’hui, mercredi 20 février 2019 pour tenter de parvenir à un large consensus autour du projet d’amendement et la finalisation de la loi fondamentale N° 16 de l’année 2014 datée du 26 mai 2014 portant sur les élections et le référendum.
De son côté, Noureddine Bhiri, président du bloc parlementaire d’Ennahdha, a fait savoir que le différend entre les blocs porte sur deux points qui consistent à fixer le taux du seuil électoral et le mode de calcul des restes précisant qu’il existe un consensus de principe entre 5 blocs parlementaires sur la nécessité de fixer ce seuil.

Lire aussi
commentaires
Loading...