Slim Azzabi: « Chahed est le leader politique de Tahya Tounes »

Le coordinateur général de Tahya Tounes, Slim Azzabi, a affirmé dans une interview accordée au journal Le Maghreb, dans son édition de ce dimanche 24 février 2019 que le chef du gouvernement Youssef Chahed est le leader politique du parti. Azzabi a souligné que Chahed est actuellement concentré sur le travail gouvernemental et les préoccupations du peuple. « Chahed n’a pas le temps maintenant pour s’occuper du parti. Il se donne entièrement au travail gouvernemental. » a-t-il indiqué.
Notons que Slim Azzabi avait assuré vendredi sur les ondes d’Express Fm que l’objectif de Tahya Tounes est la création d’un parti politique puissant, structuré et démocratique pour regagner la confiance des Tunisiens.
Slim Azzabi qui fait le tour des plateaux radios et télé, actualités oblige, a été l’invité ce matin du dimanche 24 février 2019 de « Dimanche presse » de  Lotfi Laamari sur Radio Med a fait savoir que leur parti ne dispose pas, actuellement, de financements et qu’il se contentait des dons de ses militants et de ses adhérents dans toutes les régions du pays.
Dans ce contexte, et comme pour répondre à certains, il soulignera que le nouveau-né de la scène politique luttera avec force contre l’argent sale et adoptera dans son financement la transparence comme principe. « Nous divulguerons l’origine de tous les dons et les sources de financement d’une façon saine saine et transparente pour renforcer la confiance des citoyens en notre mouvement« , précisera-t-il et d’ajouter que « la question de la lutte contre l’argent sale et la corruption est aussi l’affaire de notre mouvement »
Abordant la question des éventuelles alliances politiques, Azzabi confirmera que des discussions sont possibles avec Al Badil, Machrou Tounes et Al Moubadara et également avec des personnalités à l’instar de Mondher Zenaidi pour une éventuelle alliance ou coalition.
Il faut rappeler ici qu’El Badil avait nié tout contact avec Tahya Tounes alors que Mondher Zenaidi, sollicité par tout le monde , a annoncé qu’il est son propre porte parole et qu’il n’a opté pour aucun parti…pour le moment.
Quant à la polémique autour de la désignation par Tahya Tounes de Chawki Gueddes, président de l’Instance nationale de protection des données personnelles, pour la préparation du congrès constitutif électoral, Azzabi explique que cette décision traduisait une volonté d’assurer la réussite de ce congrès.
Chawki est un garant de la démocratie. Certes nous  respecterons l’obligation de neutralité . Nous ne voulons pas que des personnalités nationales soient dénigrées ou attaquées par qui que ce soit. Cette question sera examinée demain par le mouvement avec Chawki Gaddes, » a-t-il fait savoir.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...