Rentrée scolaire : qu’est-ce qui va changer pour les élèves après l’accord ?

Ce lundi 11 février 2019 marque, pour nos élèves, le retour sur les bancs de leurs établissements scolaires respectifs après de longues semaines de tiraillements et de tension entre le ministère de l’Education et la Fédération Générale de l’enseignement secondaire.
Comment va se dérouler l’année scolaire désormais, après avoir, enfin, acquis la certitude qu’il n’y aura pas d’année blanche ? Intervenant dans Allô Moudir ce lundi 11 février 2019, le directeur général de l’enseignement secondaire au sein du ministère de l’Education, Hatem Amara, a rappelé qu’une commission technique mixte, regroupant des représentants du ministère et des partenaires sociaux, va entamer son travail dès ce lundi afin d’élaborer les solutions pédagogiques nécessaires pour garantir la réussite de l’année scolaire, « tout en protégeant l’intérêt des élèves ». Cependant, elle ne comportera aucun représentant des parents ou des élèves, mais le directeur général a voulu se montrer rassurant : « il est possible de les consulter. Que les parents se rassurent : toutes les parties prenantes au dialogue veilleront à ce que les élèves ne seront pas négativement impactés », a-t-il souligné.
Les membres de la commission vont commencer leur travail dès cet après-midi selon Hatem Amara, qui a ajouté que les travaux devraient être finalisés, au plus tard, dans les 3 prochaines journées. « Il y aura, certes, une révision du calendrier des examens. Pour préserver l’intérêt des élèves, il n’y a aucune ligne rouge. Concernant le baccalauréat, le calendrier reste, à priori, inchangé, au même titre que pour les vacances scolaires. Pour l’heure, il n’y a que des propositions et des scénarios », a-t-il encore expliqué.

Lire aussi
commentaires
Loading...