Rached Ghannouchi sévèrement recadré par l’UGTT

A quoi joue Rached Ghannouchi ? La crise de l’enseignement secondaire a officiellement pris fin samedi 9 février 2019 suite à la signature d’un accord par le ministère de l’Éducation et la Fédération générale de l’enseignement secondaire. Cependant, quelques temps avant l’annonce de l’accord, le président d’Ennahdha a fait une sortie médiatique étonnante, pour annoncer que la crise avait finalement pris fin.
Voulait-il aller au devant de la scène pour endosser le costume de celui qui apporte les bonnes nouvelles ? En tout cas, il s’agit d’un rôle qu’il n’avait pas à incarner, étant donné qu’il n’est que le président d’un parti. Ainsi, il ne représente ni le ministère de l’Éducation ni la Fédération.
La réaction de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a été immédiate. Dans un communiqué, la centrale syndicale a qualifié les déclarations de Ghannouchi de « surprenantes », affirmant que les négociations se sont déroulées avec le gouvernement. Elle considère que Rached Ghannouchi a voulu surfer sur les événements. « Il s’agit d’une tentative désespérée de surfer sur les événements et de se présenter en tant que celui qui fait des initiatives », peut-on lire dans le communiqué.

Lire aussi
commentaires
Loading...