Pouvoir local : Al Bawsala dénonce les violations commises par le gouvernement

D’après Al Bawsala, le gouvernement ne fait pas assez pour soutenir le pouvoir local. Dans un communiqué publié mardi 26 février 2019, l’ONG estime que l’Exécutif a enfreint certaines dispositions du Code des collectivités locales (CCL), notamment ce qui concerne la mise en application d’une série de décrets en faveur du pouvoir local dans les 9 mois suivant l’adoption du CCL, soit le 15 février 2019.
Au total, 38 décrets aurait dû être adoptés. Finalement, seuls 5 textes ont été adoptés. Dans ce contexte, Al Bawsala dénonce les manquements du gouvernement vis-à-vis de l’article 385 du CCL. Un manquement qui risque de perturber le travail des conseils municipaux et l’enracinement du pouvoir local. La Kasbah est, de ce fait, appelée à s’expliquer selon l’ONG et à adopter les 33 décrets restants dans « les plus brefs délais ».
Pour sa part, l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) est appelée à exercer son rôle pour contrôler l’action gouvernementale concernant l’application des lois adoptées en plénière. D’un autre côté, les conseils municipaux sont appelés à faire pression sur le gouvernement dans l’objectif de le pousser à adopter le reste des 33 décrets. 

Lire aussi
commentaires
Loading...