Mohamed Ben Salem vole au secours de Rached Ghannouchi

Les déclarations de Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha, sur l’accord entre le gouvernement et l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) ont attiré les foudres de la centrale syndicale qui a accusé le chef islamiste de vouloir surfer sur les événements.
S’exprimant sur Shems FM ce dimanche 10 février 2019, le dirigeant au sein d’Ennahdha, Mohamed Ben Salem, a défendu son chef. « Il n’a nullement affirmé qu’il était concerné. Il n’a fait que transmettre la bonne nouvelle aux tunisiens suite à sa rencontre avec le Chef du gouvernement. C’est là où il avait appris qu’un accord allait être signé », a expliqué le député.
Il a, d’un autre côté, réagi à la rumeur selon laquelle les augmentations salariales dans la fonction publique seraient versées grâce à une aide du Qatar. « Ce ne sont que des rumeurs. D’ailleurs, Rached Ghannouchi n’a jamais évoqué un tel sujet », a encore souligné Mohamed Ben Salem.
Rappelons que l’UGTT a très mal pris l’annonce de Ghannouchi sur la sortie de crise dans le secteur de l’enseignement secondaire.

Lire aussi
commentaires
Loading...