Mise en échec d’un attentat au tribunal militaire: précisions

Dans un communiqué rendu public ce mardi 26 février 2019, l’agence générale de la justice militaire a affirmé que le suspect Adel Ghandri s’est attaqué ce mardi, en plein procès, au juge près le tribunal militaire de Tunis. Selon le même communiqué, le suspect, accusé dans l’attentat de la caserne militaire de Ben Guerdane, s’est armé du marteau du juge pour agresser ce dernier au niveau de sa tête.
Les autres suspects, ont tenté, de leur tour, de s’attaquer au juge avant d’être maîtrisés par les agents militaires qui étaient sur place. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet incident. Selon les éléments préliminaires, aucune arme tranchante n’a été saisie.

Lire aussi
commentaires
Loading...