L’institut Pasteur de Tunis reçoit un financement d’une société française de recherche

A la suite de l’évaluation des résultats obtenus dans le cadre d’une étude spécifique, une société française spécialisée dans l’accélération du transfert de technologie « AXLR SATT » ainsi que l’institut de Recherche pour le Développement ont pris la décision de financer l’institut Pasteur de Tunis avec un montant qui dépasserait les 600 millions de dinars dans le cadre d’un projet d’une durée de 14 mois qui vise à lutter contre la leishmaniose. Il s’agit d’une maladie parasitaire qui provoque des affections cutanées ou viscérales voire mortelles si elles ne sont pas bien traitées.
Les deux instituts réaliseront par ailleurs les travaux de développement dans leurs installations respectives à Tunis et à Montpellier.

Lire aussi
commentaires
Loading...