Le projet de loi sur la maternité examiné bientôt par le conseil des ministres

La ministre de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées, Naziha Laabidi, a annoncé, lors d’un point de presse tenu aujourd’hui au siège de son ministère et consacré au programme des festivité envisagées par le ministère pour la célébration de la journée mondiale de la femme, que la commission nationale chargée de l’élaboration d’un projet de loi relatif au congé de maternité et au congé de paternité, une commission ad hoc composée de représentants de plusieurs organismes gouvernementaux, des membre de la commission parlementaire de la femme, de la famille, de l’enfance et des personnes âgées outre certaines composantes de la société civile, ont fini d’examiner la version finale du projet de loi sur le congé de maternité et de paternité.
La ministre a indiqué que ce projet de loi sera soumis, le 6 mars 2018, à l’examen par le conseil des ministres et ce avant son envoi devant l’Assemblée des Représentants du Peuple pour promulgation.
Le projet de loi, voulant se hisser au diapason des standards internationaux en matière de droits de la femme, notamment la convention de 1983 relative à la protection des mères et initiée par l’Organisation Internationale du Travail (OIT) contient plusieurs nouveautés à l’instar de l’augmentations de la durée du congé de maternité à 14 semaines, au lieu de 10 et l’instauration d’un congé de paternité d’une durée de 15 jours.

Lire aussi
commentaires
Loading...