Hafedh Caïd Essebsi se contredit !

Visiblement, le directeur exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi, ne sait plus vraiment sur quel pied danser. Ce dimanche 17 février 2019, il s’est livré à un entretien accordé au journal Al-Chourouk, où il s’était attaqué au Revenant Ridha Belhaj et avait abordé les élections présidentielles.
Le seul bémol, est que le quotidien arabophone figure parmi les médias boycottés par Nidaa Tounes ! C’était le 27 novembre 2018. Le parti avait annoncé qu’il boycottait 4 médias, dont Al-Chourouk, qu’il accusait de dépassements et de mener des campagnes de diffamations orchestrées, tout en se réservant le droit des les poursuivre judiciaire. Près de 3 mois plus tard, en quête de sorties médiatiques à tout prix, Hafedh Caïd Essebsi semble avoir fait abstraction à ce boycott.
Rappelons que de son interview accordée à Al-Chourouk, le fils du président de la République s’est attaqué à Ridha Belhaj et a évoqué la candidature de son père aux élections présidentielles.

Lire aussi
commentaires
Loading...