Enseignement supérieur : IJABA menace

Un des membres du conseil national du syndicat IJABA, Lotfi Senoussi, a déclaré que le gouvernement n’a d’autre choix que de s’asseoir avec le syndicat sur la table des négociations s’il veut éviter une année blanche dans les universités tunisiennes.
Il a par ailleurs souligné que la revendication des enseignants est simple et se résume à ce que l’échelle des salaires garantisse leur dignité et leur statut scientifique.
Lotfi Senoussi, qui s’exprimait lors d’un sit in à la Kasbah que parler d’année blanche n’est qu’un prétexte pour arrêter tout mouvement de protestation affirmant que l’Etat seul assume la responsabilité d’assurer les examens et les respect de ses compétences supérieures.
Le syndicaliste a affirmé que la grève administrative va se poursuivre avec la possibilité de nouvelles actions au cas où le gouvernement ne réagisse pas avec leurs doléances portant essentiellement sur le respect de l’échelle des salaires.

Lire aussi
commentaires
Loading...