Enfants chassés d’un restaurant aux Berges du Lac: le couple dément le gérant

L’affaire des enfants (mendiants), invités par un couple dans un restaurant aux Jardines du Lac II, et chassés par le gérant de cet espace, fait encore couler beaucoup d’encre. Intervenant dans la matinée de ce mercredi 27 février 2019, sur les ondes de Mosaïque Fm, le couple est sorti de son silence et a démenti en bloc la version du gérant du restaurant. « J’étais avec ma fiancée à mon entrée à The Gate, lorsque deux enfants sont venus vers moi pour me dire qu’ils avaient faim. Je les ai alors invités pour manger quelque chose. A peine, ils s’attablent, un des serveurs m’a dit que c’était interdit, que les enfants sentaient mauvais et que les clients ne seront pas contents de leur présence. Il m’a vraiment parlé d’un ton ironique en me demandant que je si je souhaitais vraiment les donner à manger, je devais les inviter à ma table. J’ai alors invité les enfants à ma table et j’ai commandé leurs petits déjeuners. Toutefois, un autre serveur est venu vers moi pour me redire ce que l’autre m’avait dit. J’étais très énervé et j’ai commencé à trembler, lorsqu’ils ont chassé les enfants. J’ai parlé avec le gérant qui a insisté que  la présence de ces enfants peut heurter les autres clients par ce qu’ils sentaient mauvais et qu’ils pouvaient même être atteints de maladie contagieuse. J’étais furieux, j’ai commandé tout de même de la nourriture et j’ai commencé à chercher ces enfants. Ils étaient assis sur un banc public et ils étaient contents de me voir. »a exprimé Oussema, dont le petit-déjeuner qu’il était en train de prendre, avec sa fiancée, lui a laissé un arrière-goût amer dans la bouche.
Rappelons que le gérant a crié au complot, accusant la fille ( témoin de la scène) qui a pris la photo de ces enfants, de vouloir nuire à l’image de son restaurant.
Notons que des sources concordantes ont fait savoir  que le propriétaire de l’espace est « assez connu dans le milieu de la contrebande ».

Lire aussi
commentaires
Loading...